Retour


Haïkus / Exposition "Essences" -01/10/2018
Arbre es-tu là ?
N'es-tu pas là ?
Le blanc se montre,
Le rouge dissimule
Dans sa cavité d'être soi.

Le vent, animal,
Disperse les pollens
Qui s'enfuient à l'horizon.

Je peux dire blanc
Je peux dire noir
Le monde reste aléatoire

Dans le silence
Les jours se passent
Sans plus de chance.

La poésie le sait
L'insensé n'est par contraire
De la raison.

Regardez ces arbres, ce cimetière,
Hier, a brûlé la terre,
Pourtant, demain, tout sera vert,
La nature a une santé de fer.

Ici, ni d'ailleurs
Ni meilleur
Mes racines avancent
Dans la terre noire
Je voudrais des mots
De solitude
Pour parler à moi-même.
 
La tempête se prépare
Froid chaud,
Front froid
Se talonnent
D'où viendront les éclairs !

L'aplomb silencieux
Les arbres se redressent
Sous l'apesanteur.

J'attends mon feuillage
Mes bourgeons en sommeil
Retardent mon printemps.

Chaque jour, mes branchages
Visent le ciel
Au-delà des nuages.

Comment te dire la douleur
Mon existence m'échappe
Derrière le bonheur.

Lis-moi,
Lis-moi,
Lis-moi
Le papier de soie
Ecris,
Ecris,
Ecris,
Dis le papier de riz.
Miroir,
Mon beau miroir,
Dis-moi qui est le plus beau ?
Mon enchevêtrement prépare
La visite du vent.

Le silence respire dans l'oubli
L'élan de l'arbre
Indique tous les chemins.

Mon existence doit vous faire peur
Pourtant je chante
Mais dans le coeur ma chaleur.

Me manque une vie
Pour me cerner
Et choisir mon immobilité.

Mon existence doit te faire peur,
Tout cela ne mène à rien.
Mon existence est ailleurs.

Ni horizontal
Ni vertical,
Le secret de mes arbres
Echappe à la beauté.

L'incendie fait rage
De front se talonnent
Dans les yeux, une image
S'imprime et étonne.

Envoyé spécial. Le secret des arbres

Ils communiquent, s'entraident, se défendent, ils bougent même ! Les arbres sont dotés d'une véritable forme d'intelligence. Et c’est désormais une certitude scientifique. Les arbres occupent près d'un tiers de notre territoire et des terres émergées de la planète. Indispensables à notre survie, ils sont aussi nos meilleurs alliés face au réchauffement climatique. Pourtant, nous ignorons presque tout d’eux. Loin d’être figés dans leur monde végétal, les arbres ont en fait une vie bien plus riche qu’il n’y paraît. C'est la thèse défendue par un forestier allemand dont le livre, La Vie secrète des arbres (éd. Les Arènes) est devenu un succès planétaire, traduit en 32 langues. Des forêts de hêtres millénaires d’Allemagne jusqu’aux centres de thérapie forestière du Japon, en passant par les laboratoires de l’INRA qui étudient la sensibilité végétale, voyage au cœur de l’univers secret et fascinant des arbres.
Un reportage de Raphaële Schapira et Vincent Barral diffusé dans "Envoyé spécial" (France 2) le 26 octobre 2017.

---> https://www.youtube.com/watch?v=eh6rnaqSPto
 
- 0 commentaire


Ajouter un commentaire


Votre commentaire sera validé après vérification.

Les champs en gras seront visibles sur mon site

Prénom ou Pseudo (*)
Email (*) 
Site web : http:// 
Message  (*) 
Je ne suis pas un robot
Adresse IP : 18.204.227.117
(*) champs obligatoires

 
Article précédent
Cadavres exquis -jeudi 27/09/2018  
Article suivant
Contribution de Claude à l'atelier d'écriture du 11 octobre 2018